À l'affiche

Astrologie Maya

21/12/2018

1/5
Please reload

Posts récents

21/12/2018

14/10/2017

14/10/2016

29/06/2016

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

L'Histoire est un grand mensonge que personne ne conteste. Napoléon

15/06/2016

Toute l’archéologie repose sur un consensus général que nos élites ont fait lois. Et avec les quelles  ils écrivent les livres de notre histoire. Tous ce qui leurs posent problèmes est appelés « Anomalies » et elles ne sont en aucune façon évoquées, montrés, enseignés lors d’un cursus universitaire.

Exemple la construction des pyramides de Gizeh. Interrogés les plus grands ingénieurs structures du monde entier s’accordent pour dirent que aujourd’hui même avec leurs moyens de hautes technologies. Ils sont incapables de construire de tels monuments avec une précision de l’ordre du millimètre. Jean-Pierre Martin chef de projet du Viaduc de Millau, Chris Wise, ingénieur structure du Millenium Bridge de Londres. Docteur Arlan Andrews, ingénieur, ancien membre du bureau des sciences à la Maison Blanche.

 

La construction de la pyramide de Chéops c'est 20 ans

https://www.youtube.com/watch?v=JlBUkrhYS2s

 

 

De nouvelles approches de l’histoire et l’archéologie qui ce passe en ce moment sont accès hallucinantes. Prenons les sculptures monumentales d’Egypte et bien un scientifique Christopher Dunn  http://www.gizapower.com/   à mis au jour et ceci grâce à des outils de hautes technologies et précisions qu’elles étaient d’une perfection remarquable en symétrie et ceci sur les trois axes, longueur, hauteur, profondeur. En résumé jusqu’à maintenant nous savions ces sculptures  d’une grande qualité mais nous ne pouvions savoir jusqu’à quel point.  Compte tenu que nous ne possédions pas encore les outils de mesures nécessaires pour connaitre leurs vraies précisions. Pire encore cette précision est tel que  même un Michel Ange n’aurai put l’atteindre avec les moyens techniques dont il disposait aux 16° siècles et sa main n’est pas suffisamment  précise pour travailler au 1/10° de millimètre, sur des surfaces aussi importantes, dès lors que l’on ne peut appréhender d’un seul coup d’œil tout son travail tellement il est monumental. Et même avec le temps ceci n'y change rien.                                     

Conclusion nous sommes peut-être aujourd’hui capable de faire des sculptures aussi précises mais avec des ordinateurs, logiciels et commandes numériques à la pointe du  progrès. Sans compter que pour la pose il faut des machines  toutes aussi performantes. Les livres d’histoires et les éminent égyptologues nous racontent encore que si elle sont là c’est que les Egyptiens ont put le faire, avec simplement des maillets en bois des burins en cuivres, et des boules de diorites, pour sculpter une des pierres les plus dur le granite.

Site de Christopher Dunn à voir absolument:   http://www.gizapower.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

© 2014 Aldo Maffeo. Créé avec Wix.com