VIDEOS -  Méta-Machines

Je réalise ces structures que je nomme Méta-machines en souvenir de Jean Tingely, qui fabriquait des machines n’ayant en apparence aucune fonction pratique ou industrielle.  Ma démarche artistique n’est pas axée à proprement parlé dans l’idée d’une esthétique, des formes ou des couleurs. Car ce n’est pas vraiment moi qui décide du résultat final. Même si c’est par moi que passe la réalisation. Et qu’assez souvent, je suis surpris par le résultat. Il est vrai que l’on peut y trouver de l’élégance, qui à mon sens est principalement dût à l’utilisation de ma technique.

Ma méthode de travail est toujours la même. Je dois utiliser PI, PHI, la suite de Fibonacci, le triangle lié aux vertus des pyramides, les 5 solides de Platon, les fractales.

Mes matériaux de prédilections que j’utilise.  Sont le fer à béton, le béton, les panneaux de bois industriel, comme symbole de notre société.

Mes applications sont basées sur la mécanique quantique, l’alchimie et la géométrie sacrée. Je réalise donc des artefacts basés sur une « intention » qui est différente suivant la demande et sa destination. La forme vient à moi lors de méditation ou en rêve. Si je veux être juste je ne dois pas intervenir mentalement dans ce processus de création. Des lors l’essentiel de mon travail consiste a tenté d’incarner dans la matière l’esprit de  l'intention première.

 

Les Méta-Machines sont des artefacts uniques dédiés à une seule personne, voir un groupe. Elles servent à assimilés ce que l’on a du mal à comprendre de nous-mêmes. Elles protègent et aident à progresser sur le chemin de la connaissance. C’est aussi un moyen de savoir où l’on en est, de répondre à une question, en les interrogeant. Si elles sont toutes vouez à une personne ou à un groupe, leur spécificité commune est de créer le lien avec l’univers pour pouvoir partager notre conscience notre savoir avec tous ceux qui l’on déjà fait et d’accéder à la conscience universelle. Une fois ce pas franchi l’on ne revient plus en arrière même si la connexion n’est pas toujours évidente. Quand on a fait une fois le chemin on le connait et plus on le reconnait plus cela devient simple.

© 2014 Aldo Maffeo. Créé avec Wix.com